Bouger

Mobilité Internationale

Apprendre une langue, enrichir son CV, travailler, élargir ses opportunités d’emploi, découvrir une culture, envie d’ailleurs… Les bonnes raisons pour partir à l’étranger et acquérir une expérience ne manquent pas.

Quoiqu’il en soit, il est important de bien préparer votre départ. Informez-vous sur les dispositifs d’aide à la mobilité internationale qui sont là pour vous aider avant et pendant votre séjour à l’étranger.

Une expérience à l’étranger… Un plus sur votre CV

Une expérience à l’étranger est généralement toujours appréciée par les recruteurs car cela donne l’image d’un candidat débrouillard, ouvert d’esprit, qui sait s’adapter, et maîtrise plusieurs langues…

Comment s’y prendre ?

Partir à l’étranger ne s’improvise pas. La Mission Locale peut vous conseiller et vous accompagner tout au long de la mise en place de votre projet : votre destination, votre projet, les langues, le budget, le logement sur place…

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour acquérir une première expérience à l’étranger :

    Le stage en entreprise

Une réelle expérience, rarement rémunérée, mais il existe des bourses.
Par exemple, les demandeurs d’emploi peuvent effectuer leur stage dans le cadre d’un programme comme Léonardo ou Eurodyssée.

    L’emploi est rémunéré

Les français sont en général appréciés dans l’hôtellerie/restauration, le commerce, l’informatique et les services.
Il peut être saisonnier (cueillette, hôtellerie…) ou plus durable. C’est le cas des emplois au pair où vous êtes accueillis dans une famille (6 à 12 mois) pour vous occuper des enfants et parfois de la maison; en contrepartie vous êtes logés, nourris et indemnisés.
Il existe également d’autres possibilités comme : le Volontariat International en entreprise ou en administration ou l’échange de jeunes professionnels. Ce sont des missions rémunérées de 3 à 24 mois qui demandent généralement d’avoir déjà une qualification professionnelle. Certains pays proposent également un Visa vacances travail (Canada, Australie, japon…) qui permet de séjourner dans le pays en étant autorisé à travailler pour financer son séjour.

    Le volontariat

Ce sont des missions bénévoles liées à la solidarité, gérées par différents organismes. Il s’agit du Service Volontaire Européen, des Chantiers internationaux ou du Volontariat de Solidarité Internationale.
 
Avant tout départ à l’étranger, il est important de régler les formalités nécessaires : pièce d’identité, visa, sécurité sociale, compte en banque, contrat de travail, etc...

    Se loger sur place

Ça se prépare. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :
  • Auberges de jeunesse : une solution provisoire. Elles proposent un hébergement simple mais correct, avec la possibilité de faire la cuisine, laver son linge, se connecter à internet.
        www.hihostels.com
  • Location, colocation : La colocation est une solution abordable et relativement répandue. Surveillez les petites annonces, surfez sur le net et prévoyez 1 mois de caution plus 1 mois de loyer d’avance :    www.freeflats.com, www.colocation-europe.com.

Liens

Pour aller plus loin...

Itinéraire international accompagne tous les jeunes de 18 à 30 ans (quelque soit leur niveau de qualification ou de langue) dans leur projet , avant et pendant le séjour à l’étranger.
    www.itineraire-international.org

Pole Emploi International, spécialisé dans les offres d’emploi à l’étranger.
    www.pole-emploi-international.fr

Le CIDJ, accompagne tous les jeunes et informe sur les dispositifs européens d’aide à la mobilité.
    www.cidj.com

La Maison des Français à l’Etranger informe sur les pays, les démarches pour partir, aide à la recherche d’emploi…
    www.mfe.org

Le CEI, à Londres ou à Dublin, vous aide à trouver un stage, un emploi, un hébergement… Ils participent à plusieurs programmes Européens.
À Londres (Angleterre)    www.cei-london.com
À Dublin (Irlande)    www.cei-dublin.com
MISSION LOCALE DE COLOMBES